Prix Nièpce Gens d’Images 2019

[:fr]Esclavage domestique, 2006 © Raphaël Dallaporta[:en]© Raphaël Dallaporta[:]

Esclavage domestique, 2006 © Raphaël Dallaporta

Trouble, 2016 © Raphaël Dallaporta

Trouble, 2016 © Raphaël Dallaporta

Antipersonnel, 2004 © Raphaël Dallaporta

Antipersonnel, 2004 © Raphaël Dallaporta

[:fr]Chauvet - Pont-d'Arc, L'inappropriable, 2016 © Raphaël Dallaporta[:en]© Raphaël Dallaporta[:]

Chauvet - Pont-d'Arc, L'inappropriable, 2016 © Raphaël Dallaporta

[:fr]Ruins, 2010 © Raphaël Dallaporta[:en]© Raphaël Dallaporta[:]

Ruins, 2010 © Raphaël Dallaporta

23/05/2019

Le Prix Nièpce Gens d’Images 2019 a été attribué à Raphaël Dallaporta

 

Le jury présidé par Héloïse Conésa, conservatrice pour la photographie contemporaine au département des Estampes et de la photographie, a choisi de récompenser Raphaël Dallaporta pour l’ensemble de son parcours, sur une proposition de Gabriel Bauret, commissaire d’exposition.

 

Raphaël Dallaporta né en 1980, élabore une œuvre saluée par la critique pour la rigueur de ses protocoles de prises de vues, sa conviction documentaire et la pertinence de ses installations dans lesquelles s’établissent des connexions insolites entre histoire, science, art et technologie.

Créé en 1955 par Albert Plécy, Le Prix Niépce Gens d’images est le premier prix de photographie professionnelle créé en France. Le double objectif de son fondateur était de sortir les photographes de l’anonymat et de les aider à déployer leur influence auprès du grand public au travers de la presse et de l’édition, notamment. Le Prix Niépce distingue chaque année le travail d’un photographe confirmé, âgé de moins de 50 ans, français ou résidant en France depuis plus de trois ans.

 

Il est soutenu par la Bibliothèque nationale de France et placé sous le patronage du ministère de la Culture. Depuis 2016, il bénéficie du mécénat de Picto Foundation qui récompense le lauréat d’une dotation de 10 000 € en numéraire et en compétences. En 2019, la dotation du prix se complète du soutien de The Eyes Publishing qui éditera un livre d’artiste à 300 ex. et de l’ADAGP qui offre 6 000 € au lauréat et 4 000€ consacrés à l’organisation du Prix et à sa communication. Le lauréat bénéficiera également d’une présentation de son travail lors d’un Atelier Gens d’Images, d’une exposition à la Galerie Dityvon de l’université d’Angers en janvier 2020 et d’une acquisition de ses oeuvres par la Bibliothèque nationale de France.

The Eyes Publishing développe depuis 2013 des projets et des initiatives diverses autour de l’édition photo toujours animés par l’ambition de transmettre et valoriser les métiers de l’édition photo et les projets éditoriaux des artistes. Concernés par la création éditoriale comme vecteur essentiel pour les auteurs et instrument de médiation avec les publics nous portons et soutenons des initiatives singulières et engagées. Il était naturel de s’associer à une distinction, le Prix Nièpce Gens d’Images, qui depuis plus d’un demi siècle s’attache à célébrer et à accompagner le talent d’artistes confirmés.

The Eyes Publishing offre au lauréat du Prix Nièpce la publication d’une édition d’artiste limitée à 300 exemplaires. L’objet hybride qui contiendra des épreuves photographiques originales sera dévoilé en novembre à l’occasion de Paris Photo.

 

La nomination de Raphaël Dallaporta est pour nous une invitation particulièrement stimulante pour aborder cette nouvelle expérience éditoriale originale. 

L’ensemble du règlement du Prix Niépce et les détails de sa dotation sont sur le site de l’association.