THE EYES #13

(AFTER)CARE

TRAUMA . VULNÉRABILITÉ . RESPONSABILITÉ

 

Carte blanche à l’artiste Laia Abril

[:fr]© Ana Vallejo[:]

© Ana Vallejo

[:fr]© Aida Silvestri[:]

© Aida Silvestri

[:fr]© Ana Vallejo[:]

© Ana Vallejo

[:fr]© Masina & Gal[:]

© Masina & Gal

[:fr]© Hoda Afshar[:]

© Hoda Afshar

[:fr]© Kitra Cahana[:]

© Kitra Cahana

[:fr]© Carmen Winant[:]

© Carmen Winant

[:fr]© Joana Choumali[:]

© Joana Choumali

[:fr]© Jérémie Danon[:]

© Jérémie Danon

[:fr]© Ana Vallejo[:]

© Ana Vallejo

[:fr]© Laia Abril[:]

© Laia Abril

[:fr]© Margo Ovcharenko[:]

© Margo Ovcharenko

[:fr]© Masina & Gal[:]

© Masina & Gal

[:fr]© Robert Andy Coombs[:]

© Robert Andy Coombs

The Eyes #13

(AFTER)CARE

 

Création graphique  : Sarah Boris Studio

17 x 24 cm – 224 pages

Langues : français et anglais (versions séparées)

25€

 

ISBN : 979-10-92727-50-0

THE EYES #13

(AFTER)CARE

TRAUMA . VULNÉRABILITÉ . RESPONSABILITÉ

 

Avec ce nouveau numéro intitulé « (After)care » la revue The Eyes examine les méthodes et analyse les positionnements des photographes qui travaillent sur les chapitres les plus traumatisants de nos histoires individuelles et collectives.

 

Après notre collaboration avec SMITH (Transgalactique, 2020) puis Johny Pitts (B-Side, 2021), nous avons proposé à l’artiste espagnole Laia Abril de s’emparer du contenu de la revue.

Ce 13e numéro est construit autour d’une notion qui imprègne la pratique de Laia Abril, à savoir la question du soin dans un contexte post-traumatique, soit l’« (After)care » en anglais.

 

 

© Ana Vallejo, Neuromantic                                   © Hoda Afshar, Agonistes

 

© Jérémie Danon, Plein Air

 

Ce numéro interroge les consciences des lecteurs et sonde le rôle de la responsabilité au sein du processus photographique.

De nombreuses questions émaillent ce numéro : comment mettre en images nos blessures les plus profondes ? Quelle est la place de la vulnérabilité dans la création photographique ? Comment s’assurer que la violence du monde ne se rejoue pas à travers la violence des images ?

 

 

The Eyes propose une plongée dans une variété de travaux et de livres d’artistes qui incarnent toutes et tous, à leur façon, une pratique du « care photographique ». Les oeuvrestraitent de sujets aussi divers que les guerres coloniales, les catastrophes naturelles, les violences sexuelles et de genre ou encore le handicap. Des textes et entretiens de chercheurs et artistes élargissent la réflexion sur ce sujet encore trop peu discuté.

 

 

© Aida Silvestri, Unsterile Clinic                          © Kitra Cahana, Still Man

 

© Margo Ovcharenko, Country of Women            © Hayley Millar Baker, I Will Survive

 

 

À propos de Laia Abril

 

© Mahalanuuk, Laia Abril

 

Laia Abril est une artiste complète – photographie, texte, son – dont la pratique est axée sur la recherche. Après un diplôme en journalisme et une expérience en tant que rédactrice au magazine Colors, elle s’est concentrée sur des projets à long terme portant sur des réalités préoccupantes et peu visibles liées aux droits des femmes, la douleur et la biopolitique.

 

Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages : The Epilogue (2014, Dewi Lewis); Lobismuller (2016, RM) ; On Abortion (2018, Dewi Lewis), nominé pour le prix de la Fondation Deutsche Börse pour la photographie et a remporté le prix Paris Photo – Aperture PhotoBook Awards ;et On Rape (Dewi Lewis, 2022). Ses installations ont été exposées dans plus de 15 pays et font partie de collections telles que le Centre Pompidou, le FRAC, le musée de l’Elysée, le Fotomuseum Winterthur, le MoCP et le MNAC.

 

Sa carrière a été récompensée par le Prix de la Photo Madame Figaro – Arles, la Hood Medal à Londres et le Foam Paul Huf Award à Amsterdam, entre autres. Elle est basée à Barcelone et est représentée par la galerie parisienne Les Filles du Calvaire. Laia Abril vient de publier le livre On Rape chez Dewi Lewis (2022).

 

 

TEXTES

 

(After)care

Taous Dahmani

Historienne de la photographie et membre du comité de rédaction de The Eyes

 

La méthode organique

Laia Abril

Artiste, chercheuse et guest curator de The Eyes #13

 

AprÈs/Soins

Texte de Daniela Vicherat Mattar

Experte du care, professeure associée de sociologie à l’université de Leiden à La Haye.

 

Comment envisagez-vous l’aftercare dans votre travail ?

Les artistes publiés dans la revue donnent leur point de vue sur la notion d’aftercare dans leur pratique artistique.

Ana Vallejo, Hayley Millar Baker, Hoda Afshar, Kitra Cahana, Margo Ovcharenko, Max Pinckers, Robert Andy Coombs, Masina & Gal, Jérémie Danon.

 

Les réseaux de care mutuel

Une conversation entre les deux artistes, Carmen Winant et Laia Abril

 

Photocaptionist

Letizia Lopreiato x Laia Abril

Federica Chiocchetti propose dans ces pages un dialogue entre les images inédites de Laia Abril et la poétesse Letizia Lopreiato. 

 

 

PORTFOLIOS

 

12 PORTFOLIOS D’ArtistEs                              

Hoda Afshar

Robert Andy Coombs

Kitra Cahana

Joana Choumali

Jérémie Danon

Masina & Gal

Hayley Millar Baker

Margo Ovcharenko

Max Pinckers

Aida Silvestri

Ana Vallejo

Carmen Winant

 

 

9 PORTFOLIOS livres

Sick in Bed, Cheryl Newman

Midlife, Elinor Carucci

Dry, Abdo Shanan

Licking War Wounds, Andrii Dostliev & Lia Dostlieva

Jardin de mi Padre, Luis Carlos Tovar

Small Wars, An-My Le

The Restoration Will, Mayumi Suzuki

Faire Face. Histoires de violences conjugales, Camille Gharbi

Where my Heart Settles Down, Wang Yingying

 

 

La presse en parle


Découvrir

The Eyes #11

TRANSGALACTIC

PhotographIE. GenrE. Transition.
Carte Blanche À SMITH & PITON

 

Découvrir Commander

The Eyes #12

B-side

PHOTOGRAPHy . AFROPEAN . FUSION
JOHNY PITTS - GUEST CURATOR

Découvrir Commander

The Eyes #10

TRAversées

 

Celles qui entravent et celles qui relient.

 

21 x 28 cm
208 pages
25€

Découvrir Commander